L'Ordre de la cuillère

11/09/2022

Alors que ses soldats étaient occupés à des travaux de camp à Vienne lors de la campagne de 1809, Napoléon et Berthier décidèrent de leur rendre visite incognito, habillés en simples officiers. Ils surprirent un groupe de grenadiers à un bivouac autour d'une maigre gamelle qu'ils allaient partager quand nos officiers leur demandèrent de pouvoir aussi en profiter, leurs soldats n'étant pas revenus de maraude. Les grenadiers acceptèrent et l'un d'eux fournit à l'officier " Napoléon " une cuillère en étain qui lui permit de goûter à la maigre pitance.

Bivouac de grenadiers par Daniel Lordey
Bivouac de grenadiers par Daniel Lordey

Alors que Napoléon était sorti, le prince de Wagram déposa une bourse pleine de pièces d'or devant les yeux ébahis de la soldatesque, laquelle tomba encore plus des nues quand le maréchal dévoila la vraie identité de son compagnon. L'événement fit le tour des bivouacs comme une traînée de poudre.

Le grenadier qui avait prêté sa cuillère à l'Empereur l'arbora par la suite à sa boutonnière en permanence et ne l'aurait échangé à aucun prix, même contre une croix, s'il n'en eût pas été déjà décoré. 

Frank Grognet - Blog historique
Tous droits réservés 2018
Optimisé par Webnode
Créez votre site web gratuitement !