Mauvaise playlist

19/03/2022

« Le Bon Roi Dagobert » est une chanson burlesque en l'honneur de Dagobert Ier, roi mérovingien, et de son principal conseiller, saint Éloi, évêque de Noyon.

Elle fut composée en 1750, inspirée d'un air de chasse beaucoup plus ancien. Les couplets furent ajoutés au fil du temps et notamment durant la Révolution française afin de se moquer de la royauté et plus particulièrement de Louis XVI.

Elle redevint à la mode en 1814, lors du premier départ en exil de Napoléon à l'île d'Elbe et de la Première Restauration. Plus particulièrement la quinzième strophe dans laquelle les royalistes visent l'Empereur déchu.

Le bon roi Dagobert
Voulait conquérir l'univers ;
Le grand saint Éloi
Lui dit : Ô mon roi !
Voyager si loin
Donne du tintouin.
C'est vrai, lui dit le roi,
Il vaudrait mieux rester chez soi
 

Napoléon la fera d'ailleurs interdire lors des Cent-Jours. Elle visera plus tard Louis XVIII à la Seconde Restauration et par la suite Napoléon III.

 Aujourd'hui, elle fait partie des comptines enfantines françaises.

Frank Grognet - Blog historique
Tous droits réservés 2018
Optimisé par Webnode
Créez votre site web gratuitement !