Donnant-donnant

21/12/2021

Le traité de Tilsit n'est qu'une trève dans la guerre qui oppose l'empire russe au français, mais il est important. En juillet 1807, après avoir défait les armées slaves, Napoléon soumet un accord à Alexandre. Si le tsar adhère au blocus continental, Napoléon lui laisse les mains libres pour s'emparer de la Finlande et pour démembrer l'Empire ottoman. Alexandre aurait dit à Napoléon:

Sire, je hais les Anglais autant que vous.

Ce à quoi Napoléon aurait répondu:

En ce cas, la paix est faite.

La mise en scène de ce traité est des plus symbolique vu que les deux empereurs se sont réunis en plein milieu du Niemen, fleuve qui borde l'empire slave, sur deux radeaux. Ces derniers avaient été préparés par les sapeurs de la Garde impériale et comprenaient deux cabanons avec, pour le plus important, les monogrammes des deux empereurs sur chaque pignon. C'est là, sur l'onde, qu'ils dialoguèrent pendant vingt jours et rêvèrent de se partager le monde : l'Occident à la France, l'Orient à la Russie. Cet événement est bien illustré sur le tableau d'Adolphe Roehn (1780-1867).

Entrevue de Napoléon Ier et d'Alexandre Ier sur le Niemen. 25 juin 1807, musée de l'Histoire de France (Versailles) par Adolphe Roehn.
Entrevue de Napoléon Ier et d'Alexandre Ier sur le Niemen. 25 juin 1807, musée de l'Histoire de France (Versailles) par Adolphe Roehn.

Pour l'anecdote, il était convenu que chaque monarque allait repartir avec un des deux radeaux, ce qui occasionna des coûts énormes de transport. Mais le radeau français arrivé à Paris eut un destin peu banal. Il fut offert à Regnaud de Saint-Jean d'Angély (1760-1819) (1) qui l'installa sur l'étang de sa propriété de l'abbaye du Val, à Mériel dans le Val d'Oise. On ne sait pas ce que devint celui offert au tsar... un feu de joie je présume !

Michel, comte Regnaud de Saint-Jean d'Angély (1761-1819) par François Gérard
Michel, comte Regnaud de Saint-Jean d'Angély (1761-1819) par François Gérard

(1) homme politique, avocat et journaliste, député aux États généraux, conseiller et ministre d'État sous l'Empire, comte d'Empire, membre de l'Académie française.

Frank Grognet - Blog historique
Tous droits réservés 2018
Optimisé par Webnode
Créez votre site web gratuitement !